LES SECRETS D’UN MAKE-UP GOURMAND EN COULEURS

Jeu de matières
Jeu de matières.

Regard flashy (ou pastel), lèvres plumpées, teint lumineux, s’affichent comme la combinaison mise en beauté détonante cet été. Pourtant, il n’est pas toujours facile d’oser la couleur. Miky, make-up artist et ambassadrice Lancôme, nous livre quelques astuces de bons tons afin de sauter le pas.

DES PAUPIÈRES ACIDULÉES
Peu importe que l’on choisisse d’habiller ses yeux d’un halo, d’un smoky ou tout simplement avec un trait d’eyeliner. La seule règle à suivre pour faire vibrer son regard, sans risquer le faux pas : choisir ses ombres en fonction de la couleur de son iris. Ainsi, si vos yeux sont verts choisissez des teintes à base de rouge (violet, rose, par exemples) qui flatteront vos mirettes. Pour illuminer un regard bleu, préférez plutôt une tonalité jaune (comme le brique ou l’orangé). En revanche, si vos yeux sont marron, vous pouvez tout envisager. Une fois ce détail appliqué, Miky, make-up artist, explique qu’ « il est possible de tout se permettre, peu importe la couleur, qu’elle soit pastel (une tendance vue chez Lancôme et MAC cette saison) ou électrique ».

Fards crémeux Make-Up Forever
Fards crémeux Make-Up Forever.

Mais attention, on ne devient pas un as de la couleur en un claquement de doigts. Pour les novices, la maquilleuse conseille de se lancer au fur et à mesure. Tout d’abord pour s’habituer à la couleur mais aussi aguerrir son doigté lors de l’application.
Pour cela, deux étapes : commencez par un trait de liner en ras de cils. « C’est toujours joli de tremper un pinceau fin dans son ombre à paupières irisée, les pigments métalliques fixent mieux la matière » suggère-t-elle. Chez Blooming Parisiennes, on craque pour le trait rouge, qui peut faire peur au premier abord, mais au final se porte comme un accessoire !

Si l’eyeliner n’est pas votre tasse de thé, pas de panique. Notre experte a une autre solution : le halo. Son nom peut faire penser à une célèbre chanson, mais on parle bien de maquillage. Dans notre cas, il s’agit d’un aplat de couleurs. Et pour briller cet été, Miky suggère d’appliquer en coin interne de l’oeil un fard naturel. En coin externe, contrastez par une couleur plus soutenue (toujours en utilisant les complémentaires) pour un effet années 70.

 

UNE BOUCHE SUCRÉE

Sweet Pots Clinique et rouge en folie.
Sweet Pots Clinique et rouge texturisé.

Rien de mieux qu’un sirop de bouche à effet baume glossy pour sublimer son make-up et sa peau hâlée. Transparent mais tout aussi gourmand, on le préfère à un rouge à lèvres trop pigmenté. Selon Miky, l’effet mat se révèle plus flatteur pendant les saisons froides, car c’est une texture très couvrante qui lorsqu’on a la peau bronzée peut paraître fluo. Alors n’hésitez plus et adoptez plutôt les lèvres grenadines.

 

UN COCKTAIL DE PÊCHE SUR LES POMMETTES
Pour conclure sa mise en beauté gourmande, rien de mieux qu’un peu de blush afin d’apporter une dernière touche de fraicheur à son teint. Evitez, cette fois, les couleurs vives qui vous feraient tomber dans l’excès. Trop année 80. Et misez tout sur des teintes flatteuses : le pêche ou l’orangé.

Effusion de Météorites Guerlain
Effusion de Météorites Guerlain.

Désormais, il ne vous reste plus qu’à attraper pinceaux et palettes… C’est à vous de jouer !

 

Crédits
Réalisation : Zoé Hayes
Photographie : Benjamin Etchegaray
Assistant photo : Marine Grandpierre
Stylisme : Aude Angot (Agence Brice Pascal-Suisse )

1 Comment

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible.

Vous pouvez utiliser les balises HTML et les attributs suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>